Camillestar
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Mots-clés

pour  

Derniers sujets
» Néo-Nutrition
Lun 13 Aoû - 17:07 par LOVE2

» LOLA
Lun 13 Aoû - 16:55 par LOVE2

» SERBIE
Lun 13 Aoû - 16:48 par LOVE2

» SUICIDE
Lun 13 Aoû - 16:38 par LOVE2

» NUTRITIONS
Lun 13 Aoû - 15:19 par Tomy

» SÉRIE[REX CHIEN FLIC]
Dim 12 Aoû - 19:06 par Admin

» ACTUALITE
Sam 11 Aoû - 21:09 par Lola

» VIDEOS
Ven 10 Aoû - 23:47 par Admin

» RICHE STARS
Ven 10 Aoû - 16:45 par Admin

Août 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Calendrier Calendrier

Les posteurs les plus actifs de la semaine
Tomy
 
LOVE2
 


Néo-Nutrition

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Néo-Nutrition

Message par Mary le Jeu 2 Aoû - 17:28

6 choses qui arrivent à votre corps lorsque vous arrêtez les produits laitiers


1. Vous allez maigrir

Les produits laitiers sont très caloriques. Ceux qui réduisent leur consommation observent que leur poids se stabilise [1].

Plus vous mangez de fromage aujourd’hui, plus vous pourriez perdre de kilos demain.

Si vous avez déjà un poids normal, vous observerez sans doute que vos muscles deviendront plus saillants, et votre corps plus tonique.

2. Vous aurez plus d’énergie

C’est inouï ce qu’on gagne en énergie quand on arrête les produits laitiers. Beaucoup témoignent qu’ils sont capables de faire beaucoup plus en une journée [2].

Il y a une explication : le lait contient du tryptophane, un neurotransmetteur qui, couplé à une alimentation riche en glucides et en protéines, produit beaucoup de… bâillements.

Préparez-vous car lorsque vos collègues iront faire une pause-café, vous ressentirez le besoin de vous dépenser. N’hésitez pas à faire des étirements, des tractions, des pompes en petites séries… vous verrez que vous serez beaucoup plus productif après.

3. Moins d’asthme

Les chercheurs ne sont pas encore sûrs que l’asthme ait un lien avec les produits laitiers, mais il existe de nombreux témoignages allant dans ce sens [3] [4] [5] [6]. Je peux aussi en témoigner.

J’ai l’habitude de transporter un spray de Ventoline partout. Mais désormais, ma respiration est plus profonde et plus dégagée.

Avant, je détectais en quelques instants si un chat habitait les lieux ou si l’on avait secoué la couette d’un lit. Mais aujourd’hui, je revis.

4. Vous aurez la digestion plus légère

Arrêter les produits laitiers est un soulagement pour vos intestins. Beaucoup témoignent qu’ils subissent moins de ballonnements, moins de gaz, et que leur transit est plus équilibré [7].

Les produis laitiers appartiennent à notre patrimoine, mais en réalité la plupart des gens digèrent mal le lactose des produits laitiers (souvent sans le savoir).

Notre corps ne produit l’enzyme nécessaire à la digestion du lait (la lactase) que pendant la durée de l’allaitement (jusqu’à l’âge de 3 ans).

Mais les adolescents et les adultes ne sont plus censés manger des produits laitiers.

Il se trouve que par le jeu de l’évolution, les peuples nordiques continuent de produire l’enzyme lactase qui leur permet de bien digérer le lait. Mais cela n’a rien de normal.

Ce sont d’ailleurs ces mêmes peuples qui sont paradoxalement les plus touchés par l’ostéoporose et le diabète de type 1 (maladie auto-immune dans laquelle les protéines de lait ont été identifiées comme élément déclencheur).

Parmi les peuples d’Afrique et d’Asie, jusqu’à 80 % de la population est intolérante au lactose. (la suite ci-dessous) 

Annonce spéciale

_____________________________________________________
avatar
Mary
Moderateurs
Moderateurs

Messages : 1017
Date d'inscription : 31/08/2017
Age : 47
Localisation : Rosny

Revenir en haut Aller en bas

Re: Néo-Nutrition

Message par Mary le Jeu 2 Aoû - 17:51

Suite de la lettre de ce jour :

5. Votre peau sera plus belle

Attendez-vous à ce que votre entourage vous complimente sur la douceur de votre peau.

En effet, le lait est un aliment ultra calorique, conçu pour assurer les besoins de croissance du veau. Il doit permettre au jeune veau de grossir de 900 grammes par jour !

Le lait contient des doses importantes d’hormones de croissance, dont IGF-1 (Insulin-like Growth Factor 1).

Le problème est que ces hormones de croissance surstimulent votre production de sébum (huile de peau). Cette huile bouche les pores de votre peau et favorise le développement des bactéries (dont P. acnes). C’est ainsi qu’apparaissent les boutons d’acné.

De nombreuses études confirment que les produits laitiers aggravent l’acné [8]. Si vous souffrez d’acné, ou que vous connaissez un adolescent qui est fortement touché, consommer moins de produits laitiers peut faire la différence.

6. Vous sentirez bon

Beaucoup s’en étonnent, mais votre odeur corporelle dépend aussi de ce que vous mangez.

Si vous arrêtez le fromage, attendez-vous à ce qu’on vous fasse souvent remarquer que vous sentez bon (c’est agréable de recevoir des compliments comme ça).

Cela veut dire que vous pourrez utiliser moins de déodorant et de parfum pour couvrir votre odeur naturelle.

Bien sûr, ces améliorations ne sont pas garanties pour tout le monde. Peut-être observerez-vous d’autres avantages à manger moins de produits laitiers ?

Je vous encourage à faire l’essai et à me faire part de vos observations. Vous pouvez laisser un commentaire ici qui profitera à tous les lecteurs de Néo-nutrition.

Bien à vous,

Eric Müller

_____________________________________________________
avatar
Mary
Moderateurs
Moderateurs

Messages : 1017
Date d'inscription : 31/08/2017
Age : 47
Localisation : Rosny

Revenir en haut Aller en bas

Re: Néo-Nutrition

Message par Mary le Jeu 2 Aoû - 17:54


_____________________________________________________
avatar
Mary
Moderateurs
Moderateurs

Messages : 1017
Date d'inscription : 31/08/2017
Age : 47
Localisation : Rosny

Revenir en haut Aller en bas

Re: Néo-Nutrition

Message par Mary le Jeu 2 Aoû - 17:59

Cher lectrice,
Cher lecteur,

Les étiquettes des compléments alimentaires ne sont pas faciles à déchiffrer.

Cela complique les comparaisons entre produits.

J’aimerais vous présenter ici les notions essentielles qui vous garantiront que vous obtiendrez toujours les meilleurs compléments alimentaires.

Substance active et principe actif

Substance active et principe actif sont des synonymes :

Cela désigne le micro-élément identifié comme actif par les chercheurs.

Par exemple, le thé vert est composé de nombreux micro-éléments mais, à ce jour, sa principale substance active reconnue est l’EGCG (épigallocathéchine gallate).

Titrage

Le titrage indique que le fabricant contrôle la proportion de substances actives dans son produit.

Ainsi, un thé vert titré à 15 % d’EGCG signifie que dans 100 g de thé il y aura 15 g de substance active EGCG.

Pour le consommateur, c’est une garantie appréciable.

Si le titrage n’est pas indiqué, vous n’avez aucune certitude sur la présence réelle de principe actif dans votre complément.

Est-ce dangereux si un ingrédient dépasse les ANC ?

Les substances actives comme les vitamines ou les minéraux sont présentées en pourcentage des apports nutritionnels conseillés (ANC).

On observe souvent des ingrédients qui dépassent les 100 % des ANC, parfois 150 %, parfois 300 %.

Est-ce dangereux ?

Cela dépend beaucoup du nutriment en question et de l’état du sujet.

Pour la vitamine D, les autorités françaises conseillent 5 µg [1] et 100 µg pour l’apport maximal toléré [2], c’est-à-dire 2000 % des ANC, soit 20 fois plus.

Mais l’Académie de médecine conseille 50 µg ; et les chercheurs américains ont observé que 100 µg par jour à long terme ne provoquent pas d’effets indésirables [3].

Toutefois, si vous n’avez pas de carences avérées en fer et en cuivre, veillez à ne pas dépasser leurs ANC car ils deviennent oxydants, et donc nuisibles pour la santé.

_____________________________________________________
avatar
Mary
Moderateurs
Moderateurs

Messages : 1017
Date d'inscription : 31/08/2017
Age : 47
Localisation : Rosny

Revenir en haut Aller en bas

Re: Néo-Nutrition

Message par Mary le Jeu 2 Aoû - 17:59

Totum ou extrait ?


  • Totum vient du latin « tout ». Cela veut dire que le fabricant a réduit la plante tout entière en poudre avant de l’encapsuler.

  • L’avantage du totum est qu’il permet de ne pas laisser pour compte d’éventuelles substances actives qui n’auraient pas été encore identifiées par les scientifiques.


Le contraire du « totum » est l’extrait.


  • Pour réaliser un extrait, il faut broyer la plante puis utiliser un solvant (eau, alcool, ou un mélange des deux appelé « solution hydro-alcoolique ») pour isoler les actifs.

  • Le liquide est ensuite filtré pour éliminer les résidus de plante.

  • Puis on fait évaporer le solvant. L’idéal est de réaliser une évaporation sous vide parce qu’elle permet de ne pas trop chauffer les substances actives qui se détériorent à la chaleur [1].


L’avantage de l’extrait est que les substances actives peuvent être concentrées et titrées avec précision.

Forme galénique

La forme galénique désigne la forme du médicament : gélule, comprimé, granulé, cachet, suppositoire, poudre, crème, gel, pommade, lotion, mousse, sirop, gouttes, infusion ou inhalateur [2].

Biodisponibilité

La biodisponibilité mesure la capacité de votre corps à absorber un produit.

Une substance faiblement biodisponible n’aura pas beaucoup d’effet :


  • Soit parce qu’elle sera décomposée et anéantie par vos enzymes de digestion

  • Soit parce que votre corps n’est pas équipé pour la décomposer ou l’absorber, et qu’elle terminera dans les toilettes (comme si vous aviez mangé un caillou).


« Excipients », aussi appelés « agents de charge »

Les excipients sont des ingrédients inactifs qui facilitent la prise du complément, sa fabrication ou sa conservation.

Par exemple, ils vont lui donner de la consistance, du poids (de la charge), de la couleur, et du goût (souvent sucré). Ce sont en quelque sorte des « additifs alimentaires ».

Idéalement, les excipients devraient être sélectionnés pour éviter toute interaction avec les substances actives. Ils ne devraient pas être nocifs pour le corps (exemple : le sucre).

Dans la pratique, il n’est pas facile de s’y retrouver entre les excipients acceptables et ceux à éviter.

_____________________________________________________
avatar
Mary
Moderateurs
Moderateurs

Messages : 1017
Date d'inscription : 31/08/2017
Age : 47
Localisation : Rosny

Revenir en haut Aller en bas

Re: Néo-Nutrition

Message par Mary le Jeu 2 Aoû - 18:00

Suite de la lettre de ce jour :

Liste non exhaustive des excipients couramment utilisés dans les compléments

1. Stéarate de magnésium et acide stéarique 

Le stéarate de magnésium est le plus débattu des excipients utilisés actuellement. Les deux camps sont férocement opposés.

L’acide stéarique et le stéarate de magnésium sont des anti-agglomérants naturels utilisés pour lubrifier les ingrédients pendant le processus de fabrication. Grâce à eux, les ingrédients ne restent pas collés aux machines et autres équipements de fabrication. Cela réduit les pertes et le gaspillage de matières premières. Le stéarate de magnésium permet donc de réduire les coûts de fabrication pour pouvoir offrir les compléments à des prix raisonnables.

Aux yeux des agences sanitaires, le stéarate de magnésium est sans danger. Cela explique qu’on le retrouve dans la majorité des compléments (90 %) [4].

La méfiance vis-à-vis du stéarate de magnésium est apparue après la publication d’une étude dans Immunology en 1990 [5]. Les chercheurs ont observé que les souris trempées dans l’acide stéarique (substance proche du stéarate de magnésium) subissent une désactivation de leurs cellules T – ce sont des cellules tueuses essentielles au système immunitaire.

Une autre étude a montré que les rats à qui l’on administrait du stéarate de magnésium à 2,5 g par kg de poids subissaient des effets indésirables : petite perte de poids, augmentation du taux de fer.

Pour la majorité des experts, ces études ne permettent pas de conclure que le stéarate de magnésium est un excipient dangereux [6] :


  • Parce que l’étude a été menée sur des rongeurs



  • Parce que l’acide stéarique est un acide gras courant dans la nature. On le retrouve par exemple dans le cacao, la noix de coco, la viande, le poisson, les céréales et les produits laitiers.



  • Parce qu’une barre de chocolat vous apporte environ 5 g d’acide stéarique [7]. En moyenne, notre alimentation nous apporte entre 5 et 9 g d’acide stéarique par jour (c’est énormément plus que ce qu’on peut avaler avec des compléments alimentaires).



  • Parce que l’acide stéarique et le stéarate de magnésium ont été utilisés à des doses sans rapport avec celles des compléments : 5 g/kg de poids, c’est 170 g pour un adulte de 70 kg. Dans les compléments alimentaires, il y a quelques grammes de stéarate de magnésium tout au plus. Une gélule contient environ 0,01 à 0,02 g d’acide stéarique. 

_____________________________________________________
avatar
Mary
Moderateurs
Moderateurs

Messages : 1017
Date d'inscription : 31/08/2017
Age : 47
Localisation : Rosny

Revenir en haut Aller en bas

Re: Néo-Nutrition

Message par Mary le Jeu 2 Aoû - 18:04

 2. Gélatine pour les gélules

La gélatine est réalisée avec du collagène extrait des os et tissus d’animaux – bœuf, porc ou poisson. Elle est utilisée pour fabriquer les gélules molles (softgels).

Pour les végétariens, il existe néanmoins des gélules de « gélatine végétale ».

 3. Lanoline

La lanoline est proche de la cire ou de la vaseline (à base de pétrole). Mais la lanoline, elle, est extraite de la laine de mouton. Les laboratoires l’utilisent comme diluant pour les crèmes et les lotions.

Cependant, la lanoline n’est pas tout à fait un excipient puisqu’elle permet aussi de fabriquer de la vitamine D3.

 4. Maltodextrine 

La maltodextrine est un sucre réalisé par hydrolyse du blé, du maïs ou de pommes de terre. Il est donc naturel, mais fortement raffiné.

Il est couramment utilisé comme agent de charge – pour donner de la consistance, assurer une bonne solubilité dans le corps et maitriser le goût.

Son goût sucré n’est pas très prononcé. C’est un excellent support pour amplifier des goûts artificiels. On le retrouve beaucoup dans la nourriture transformée (fruits en conserve, sauces, snacks, boissons énergétiques) [8].

La maltodextrine est reconnue sans danger par les agences sanitaires. Mais elle accroît tout de même vos apports en glucides et sucres. Et si vous en mangez beaucoup, vous augmentez fortement vos risques de diabète, de surpoids et de maladies cardiaques.

Heureusement, la maltodextrine est utilisée en très petites quantités dans les compléments alimentaires. Il faudrait avaler au moins 1000 gélules de complément alimentaire par jour pour que l’apport en maltodextrine devienne inquiétant.

 5. Sorbate de potassium 

Le sorbate de potassium est un agent conservateur artificiel.

Il accroît donc la durée de vie des compléments alimentaires en empêchant la prolifération de micro-organismes indésirables.

Les personnes qui y sont sensibles et celles qui en ingèrent trop peuvent avoir la nausée ou faire une indigestion. Mieux vaut l’éviter.

6. Gomme arabique ou gomme d’acacia 

La gomme d’acacia est en fait de la sève d’acacia solidifiée. Elle sort elle-même de l’arbre ou alors en pratiquant une incision.

Il s’agit d’un épaississant naturel fréquemment utilisé par les laboratoires. Il sert aussi à faire des loukoums.

Le liste EurekaSanté a réalisé une liste des excipients aux effets indésirables reconnus. Je vous invite à la consulter ici.

Bien à vous,

Eric Müller

_____________________________________________________
avatar
Mary
Moderateurs
Moderateurs

Messages : 1017
Date d'inscription : 31/08/2017
Age : 47
Localisation : Rosny

Revenir en haut Aller en bas

Re: Néo-Nutrition

Message par Mary le Jeu 2 Aoû - 18:12

Vieillir n’est pas une fatalité : Perdre des muscles, attraper de l'embonpoint, voir apparaître les rides et les cheveux gris, perdre la mémoire, souffrir de fuites urinaires et ne plus savoir marcher, cela n'est pas inévitable ! Découvrez les solutions naturelles, efficaces et prouvées scientifiquement qui permettent d’atténuer ou d’inverser le vieillissement.

Arthrose : A condition d’ouvrir son esprit, les résultats de l’approche énergétique contre l’arthrose peuvent être STUPEFIANTS. Et littéralement changer la vie des personnes qui souffrent de douleurs articulaires. Rendez-vous ici pour en savoir plus.

Un trésor caché dans votre jardin : Durant des millénaires, nos ancêtres se sont soignés et guéris avec les remèdes naturels fournis par la nature. Mais aujourd’hui, en faculté de médecine, seules 30 plantes sont encore au programme, sur plus de 800 000 connues !

C’est pour éviter la disparition de ces précieuses connaissances qu’est né le projet Plantes & Bien-Être.

A découvrir ici.




Les emails peuvent se perdre. Pour ne rater aucun de mes messages, ajoutez Néo-nutrition à vos contacts (voici comment faire). 

Les informations de cette lettre d'information sont publiées à titre purement informatif et ne peuvent être considérées comme des conseils médicaux personnalisés. Aucun traitement ne devrait être entrepris en se basant uniquement sur le contenu de cette lettre, et il est fortement recommandé au lecteur de consulter des professionnels de santé dûment homologués auprès des autorités sanitaires pour toute question relative à leur santé et leur bien-être. L'éditeur n'est pas un fournisseur de soins médicaux homologués. L'éditeur de cette lettre d'information ne pratique à aucun titre la médecine lui-même, ni aucune autre profession thérapeutique, et s'interdit formellement d'entrer dans une relation de praticien de santé vis-à-vis de malades avec ses lecteurs. Aucune des informations ou de produits mentionnés sur ce site ne sont destinés à diagnostiquer, traiter, atténuer ou guérir une maladie.

Néo-nutrition est un service d'information gratuit de Santé Nature Innovation (SNI Editions).
Pour toute question, rendez-vous ici.

_____________________________________________________
avatar
Mary
Moderateurs
Moderateurs

Messages : 1017
Date d'inscription : 31/08/2017
Age : 47
Localisation : Rosny

Revenir en haut Aller en bas

Re: Néo-Nutrition

Message par Mary le Jeu 9 Aoû - 12:48

Diabète : ne finissez pas avec les deux jambes amputées

Chère lectrice, cher lecteur,
Je vous présente Richard Doughty, 59 ans. Il est fin comme une allumette, sportif, court très régulièrement et joue avec agilité au cricket.
Richard a une alimentation saine (pas de plats industriels déjà préparés, viande blanche plutôt que rouge, beaucoup de légumes etc.), ne fume pas et s’autorise juste une bière de temps en temps.
Son indice de masse corporelle est parfait : 21 (un IMC normal varie de 18,5 à 25, selon l’OMS).
Bref, ce type a tout bon du point de vue de la prévention santé. Un sans faute. Bravo Richard !
Et pourtant, il y a quelques mois, après avoir regardé les résultats d’une prise de sang (« de routine »), son médecin lui a annoncé qu’il avait… un diabète de type 2 [1].
C’est-à-dire une maladie qui touche en priorité les personnes obèses ou en surpoids, et qui peut entraîner des conséquences dramatiques :
•Les personnes atteintes de diabète de type 2 ont en moyenne des accidents cardiovasculaires (infarctus, AVC) 15 ans avant les autres
•Leur risque de mourir d’un problème cardiaque est 2 à 4 fois plus élevé que chez les autres
•Le diabète est la principale cause de cécité (être aveugle) chez les personnes de 20 à 74 ans
•Le diabète est la principale cause d’insuffisance rénale
•60 à 70 % des diabétiques ont des problèmes nerveux comme : perte de sensibilité dans les mains et les pieds, mauvaise digestion, syndrome du canal carpien, impuissance
•Amputation : chaque année, 5000 amputations de membres sont pratiquées en France en conséquence du diabète
•Hygiène buccale : presque un tiers des personnes diabétiques ont de graves problèmes de gencives.

Mais alors, que s’est-il passé exactement ?
La réponse tient dans un mot de 6 lettres. Et elle intéressera toutes les personnes qui pensent avoir un mode de vie sain, qui s’intéressent de près à la nutrition, mangent des légumes, des fibres, achètent bio, sont abonnées à des revues de santé naturelle mais oublient elles aussi qu’un ennemi redoutable et bien caché fait partie de leur vie.

Le S-T-R-E-S-S.

Là, je vois votre tête d’ici, vous êtes peut-être en train de vous dire : « Oh non, pas le stress !!! C’est LE “marronnier” des médecines douces, le sujet des magazines santé quand ils n’ont pas d’idées… Qu’est-ce qu’on peut bien ajouter là-dessus qui n’a pas été dit ? »
Halte là ! Il est vrai qu’on a écrit et dit beaucoup de choses sur le stress, au point qu’il est devenu un sujet banal, presque ennuyeux. Et c’est la double peine : car le résultat est qu’on oublie de regarder la terre brûlée laissée par le stress partout où il passe.
Pour mieux s’en convaincre, revenons à Richard, notre Fil de Fer.
Oui, il prenait soin de son alimentation, oui il entretenait scrupuleusement sa forme physique, mais il a largement négligé sa forme morale. Or depuis deux ans, il vivait le contrecoup de la perte de son père, mort d’un cancer de la prostate, et de changements importants dans son travail (il est journaliste).
Richard pensait surmonter ces pressions supplémentaires en se contentant d’une alimentation saine et de la pratique d’un exercice régulier.
Comme beaucoup d’entre nous, il s’est dit : « ok, je suis stressé, mais c’est comme ça. C’est la vie qui est stressante, voilà tout ».
Erreur. Une étude parue dans le journal Psychosomatic Magazine (5000 personnes étudiées sur 13 ans) a montré que les personnes qui subissaient une forte pression professionnelle augmentaient de 45 % leur risque d’avoir du diabète.
Une étude canadienne de l’Université de Toronto avait déjà montré que près de 20 % des cas de diabète de type 2 étaient associés chez les femmes au stress au travail.
L’explication du lien entre les deux n’est pas certaine, mais le diabète de type 2 est un diabète résistant à l’insuline. La personne produit de l’insuline mais son corps a développé une résistance qui le rend insensible à l’insuline. En cas de stress, le corps produit une hormone, le cortisol, qui pourrait entraver la production d’insuline.
Ainsi, le stress contribuerait lui aussi fortement à l’apparition du diabète. Pour les personnes concernées, ce n’est donc pas seulement le surpoids, l’obésité ou l’index glycémique qu’il faut surveiller comme le lait sur le feu, mais aussi le stress.

_____________________________________________________
avatar
Mary
Moderateurs
Moderateurs

Messages : 1017
Date d'inscription : 31/08/2017
Age : 47
Localisation : Rosny

Revenir en haut Aller en bas

Re: Néo-Nutrition

Message par Mary le Jeu 9 Aoû - 12:55


Le combat d’une vie


S’attaquer au stress qui nous dévore la santé, c’est presque le combat d’une vie.
Alors comment une simple lettre (gratuite, en plus…) pourrait-elle nous aider ? Là encore, il faut peut-être s’inspirer de l’exemple de Richard Doughty.
L’élément déterminant qui l’a conduit vers un chemin de guérison a été la prise de conscience que ce « stress » n’était pas simplement un mot, une « abstraction », quelque chose dont on parle mais qui concerne toujours les autres. Le stress était bien au cœur de sa vie, et c’était à lui de faire en sorte de l’en dégager.

Comment ?

Aucune formule n’est universelle : la phytothérapie, le yoga ou la sophrologie ne sont pas adaptés pour tous et peuvent même parfois avoir des aspects insupportables et des effets contre-productifs !
C’est à chacun de trouver sa méthode. En respectant une règle essentielle : la gestion du stress ne peut se passer d’une approche associant l’esprit et le corps.
Huiles essentielles (lavande, ravinstara, camomille romaine etc.), prise de nutriments (probiotiques, vitamines B, C) [2] [3], respiration, pratiques millénaires de favoriser cette réconciliation.
Voici quelques exemples de techniques pour reprendre le contrôle sur son stress :
La méditation améliore la gestion des émotions, ainsi que les capacités de concentration. Chez les grands pratiquants, les études ont montré une augmentation de l’épaisseur corticale dans les zones impliquées dans la gestion des émotions.
Le massage diminue le stress. Tout récemment, on a montré que la caresse quotidienne et pendant 8 jours chez la souris renforçait le système immunitaire lorsqu’il était réalisé avec la main et non pas avec une brosse douce [4]. La pratique d’un massage avant une exploration coronaire diminue l’anxiété des patients.
On sait à présent que l’hypnose modifie le fonctionnement de zones cérébrales (en particulier le cortex cingulaire antérieur) et la connectivité entre de nombreuses zones impliquées dans les processus sensoriels, affectifs, cognitifs et environnementaux.
La pratique du Qi Gong améliore la sensation de bien-être, l’image de soi chez des enfants de 13-14 ans [5] et semble modifier l’aspect de l’électroencéphalogramme après une longue pratique [6].
Relaxation modifie du fonctionnement cérébral, en particulier au niveau de l’amygdale et du cortex frontal.

Ce ne sont là que quelques exemples.

Il va sans dire que l’alimentation joue aussi un rôle fondamental, complémentaire à celui de l'esprit, dans le rétablissement d’un cycle glycémique naturel.
Les derniers résultats publiés par les Dossiers de Santé & Nutrition du Dr. Jean Paul Curtay à ce sujet sont exceptionnels. Il vous explique comment vous pouvez, par une approche globale, vous aussi prévenir et guérir le diabète.  
Je vous encourage à découvrir ces informations de la plus haute importance en vous rendant ici.
Bien sûr, cela réclame de la détermination, du courage, même.
C’est une raison de plus pour bannir le stress de votre vie, et pouvoir adopter ces changements avec sérénité. Le chant, la prière, le rire, les pensées positives, les voyages, les amis, les animaux de compagnie, la marche dans la nature, la contemplation, le sport en équipe, l’art, la musique, la philosophie, la cuisine, le bon vin, la natation, le cinéma, les activités manuelles, le jardinage, la lecture, l’aromathérapie ont eux aussi une action bénéfique contre le stress…
Vous avez sans doute votre technique, celle qui a marché pour vous. Et je suis sûr que les lecteurs de PureSanté vous remercieront de la partager en commentaire de cet article.
Santé !
Gabriel Combris

_____________________________________________________
avatar
Mary
Moderateurs
Moderateurs

Messages : 1017
Date d'inscription : 31/08/2017
Age : 47
Localisation : Rosny

Revenir en haut Aller en bas

Re: Néo-Nutrition

Message par Mary le Jeu 9 Aoû - 13:04

SANS STRESS EST PAS VRAIMENT ENVISAGEABLE DANS NOTRE ÉPOQUE..

_____________________________________________________
avatar
Mary
Moderateurs
Moderateurs

Messages : 1017
Date d'inscription : 31/08/2017
Age : 47
Localisation : Rosny

Revenir en haut Aller en bas

Re: Néo-Nutrition

Message par Mary le Jeu 9 Aoû - 13:05

Publicités :
C’est complètement faux ! On croit souvent que nos articulations, comme des machines, s'usent avec le temps et qu'il faut les préserver en évitant de faire trop d'exercice. C'est complètement faux ! Pour en apprendre plus et recevoir votre stratégie complète contre l’arthrose, regardez cette présentation.
Avez-vous poussé sur le bouton « autodestruction » de vos yeux ? •si vous êtes myope, hypermétrope ou presbyte
•si on vous a dit que vous êtes astigmate
•si vous venez de vous rendre compte que vous ne voyez plus aussi bien qu’avant, et que vous craignez que ça empire
•si vous envisagez une opération au laser, et que cela vous inquiète
•si vous avez déjà été opéré et que votre médecin envisage déjà une nouvelle opération
•si vous en avez assez de dépenser tellement pour des lunettes
•si vous désirez voir clair de nouveau et lire sans lunettes…
Voici ce que vous devez faire (la suite ici).

Mauvaise réputation : Les hormones ont mauvaise presse. Elles sont pourtant des substances naturellement produites par l’organisme et indispensables au bon fonctionnement de votre corps, contrairement aux sucres, pesticides ou huiles transformées. Apprenez-en plus grâce à l’un des tous meilleurs endocrinologues mondiaux dans cette vidéo.

Pour consulter les sources de cet article, rendez-vous ici.
Pour lire cet article en ligne, rendez-vous ici
Pour découvrir mon site internet, rendez-vous ici
Pour lire les conseils de PureSanté sur la nutrition, rendez-vous ici
Pour découvrir tous nos articles sur la beauté, rendez-vous ici
Pour tous nos conseils sur le bonheur et la façon de l'entretenir, rendez-vous ici.
Les informations de cette lettre d'information sont publiées à titre purement informatif et ne peuvent être considérées comme des conseils médicaux personnalisés. Aucun traitement ne devrait être entrepris en se basant uniquement sur le contenu de cette lettre, et il est fortement recommandé au lecteur de consulter des professionnels de santé dûment homologués auprès des autorités sanitaires pour toute question relative à leur santé et leur bien-être. L’éditeur n’est pas un fournisseur de soins médicaux homologués. L’éditeur de cette lettre d'information ne pratique à aucun titre la médecine lui-même, ni aucune autre profession thérapeutique, et s’interdit formellement d’entrer dans une relation de praticien de santé vis-à-vis de malades avec ses lecteurs. Aucune des informations ou de produits mentionnés sur ce site ne sont destinés à diagnostiquer, traiter, atténuer ou guérir une maladie.

PureSanté est un service d'information gratuit de SNI Editions.
Pour toute question, rendez-vous ici.

SNI Éditions, CS 70074, 59963 Croix Cedex, FRANCE


_____________________________________________________
avatar
Mary
Moderateurs
Moderateurs

Messages : 1017
Date d'inscription : 31/08/2017
Age : 47
Localisation : Rosny

Revenir en haut Aller en bas

Re: Néo-Nutrition

Message par Mary le Jeu 9 Aoû - 13:11

Cholestérol : lettre à ceux qui n’y comprennent rien

Chère lectrice, cher lecteur,

Sur le cholestérol, vous avez probablement entendu tout et son contraire.

On nous dit qu’il y a le bon et le mauvais cholestérol, et puis dans la même phrase on ajoute : « Mais attention, ce n’est pas aussi simple ».

– Ben oui, mais s’il est mauvais, ce cholestérol, on doit bien le faire baisser, non ?

– Oui, mais attention c’est plus compliqué que ça…

Le cholestérol, c’est le flou artistique.

Mais ce flou ne serait pas dû au hasard.

D’après le Dr Jean-Paul Curtay, président de la Société de médecine nutritionnelle et auteur d’un dossier de référence sur le cholestérol [1], il s’agit d’une « embrouille médicale » orchestrée au détriment de notre santé.
Selon lui, « l’affaire Cholestérol », aurait été fomentée par un petit groupe de conspirateurs.
Leur objectif : vendre un maximum de statines, les médicaments anticholestérol
Leur problème : ces médicaments sont inutiles et dangereux
Leur solution : brouiller les pistes, faire en sorte que plus personne n’y comprenne rien.
Plus c’est gros plus ça passe, dit-on. Là, vous allez voir, c’est é-nor-me !!!!
À l’origine du « hold-up »

C’est dans une petite ville américaine proche de Harvard, Framingham, qu’a été menée à partir de 1948 une étude de long terme (poursuivie de nos jours) sur les facteurs de risques cardiovasculaires.

Elle a mis en évidence entre 1957 et 1971 quelque chose qui n’est aujourd’hui ni contesté, ni contestable : l’importance de l’hypertension artérielle dans les risques d’infarctus et d’accident vasculaire cérébral (AVC).

En 1974, cette étude désigne le diabète comme facteur de risque. Et en 1977, le cholestérol. Mais l’étude souligne aussi l’effet protecteur d’un taux plus élevé de cholestérol HDL (High Density Lipoproteins), une nuance qui a été pendant longtemps passée à la trappe.
L’industrie pharmaceutique retient seulement que :
•L’athérosclérose est due à une accumulation de cholestérol dans les parois artérielles
•Il faut doser le cholestérol total
•Le faire baisser s’il est élevé
Trois arguments fallacieux qui vont permettre de vendre un des médicaments les plus rentables de l’histoire : les anticholestérol appelés « statines ».
Un simple chiffre résume l’enjeu : l’anticholestérol Tahor a rapporté 130 milliards de dollars (cent trente milliards !!! je l’écris en lettres tellement c’est énorme) depuis son lancement en 1997… Cela méritait bien quelques arrangements avec la vérité !

_____________________________________________________
avatar
Mary
Moderateurs
Moderateurs

Messages : 1017
Date d'inscription : 31/08/2017
Age : 47
Localisation : Rosny

Revenir en haut Aller en bas

Re: Néo-Nutrition

Message par Mary le Jeu 9 Aoû - 13:17

Ce qui se passe quand on fait baisser le cholestérol
Le premier mensonge est d’avoir fait passer le cholestérol pour le diable en personne.
Comme si ce lipide, naturellement présent dans notre corps, n’avait aucune autre utilité que de nous boucher les artères.
Il nous faut ici une (petite) explication technique :
Nous sommes composés d’environ 100 000 milliards de cellules et chaque cellule est entourée d’une membrane composée de lipides. Or le cholestérol est un composant vital des membranes cellulaires qui joue un rôle fondamental :
•Dans leur stabilité

•Dans leur fluidité. Plus une membrane cellulaire est rigide, plus elle fige l’activité de toutes les protéines qui la hérissent comme des antennes : transporteurs, récepteurs… Ces derniers permettent de faire circuler les nutriments de l’extérieur à l’intérieur des cellules, et aux cellules et organes de communiquer entre eux.

Pour résumer, faire baisser le cholestérol peut altérer les capacités de la plupart des fonctions des membranes cellulaires, que ce soit le transport de nutriments ou la communication entre les organes.
Maintenant, voyons concrètement ce que ça veut dire :
•Par exemple, si les récepteurs aux neurotransmetteurs du cerveau qui nous permettent d’être attentif, de mémoriser, sont moins actifs ? Les capacités de mémorisation déclinent. C’est exactement ce que l’on constate chez nombre de consommateurs de statines.
•De même, la quantité de récepteurs à l’insuline capables de fonctionner chute, cela favorise l’intolérance au glucose, le pré-diabète, puis le diabète.

C’est pourquoi les études récentes montrent que les statines augmentent les risques de diabète, lui-même un facteur de risque cardiovasculaire mais aussi d’immunodépression, de vieillissement accéléré et même de cancers !
C’est l’arroseur arrosé… Très drôle dans les films, beaucoup moins quand il s’agit de sa santé.
Et ce n’est pas tout car le cholestérol a bien d’autres utilités. Il est :
•Indispensable pour la vitamine D

C’est à partir du cholestérol que nous fabriquons le précurseur de la vitamine D qui va être activé par l’exposition au soleil.
Or aujourd’hui des milliers d’études montrent que le manque de vitamine D est un facteur de risque d’inflammation, d’infarctus, de diabète, de pathologies allergiques, de cancers (en particulier sein, prostate et côlon), de sclérose en plaques etc.
•Indispensable pour la coenzyme Q10

C’est à partir du cholestérol que nous produisons la coenzyme Q10, une molécule vitale qui sert à transporter les électrons dans les mitochondries, les centrales énergétiques pour produire le moteur de toutes nos fonctions, l’ATP.

La coenzyme Q10 est par ailleurs un puissant antioxydant. Sa baisse est un facteur de raccourcissement de la longévité et il est largement démontré que les statines le font baisser de manière très significative.
•Indispensable pour la DHEA, dont le le Pr Etienne-Emile Beaulieu a montré qu’elle était une hormone anti-âge.

Alors, vraiment, veut-on faire baisser le cholestérol à tout prix ?

_____________________________________________________
avatar
Mary
Moderateurs
Moderateurs

Messages : 1017
Date d'inscription : 31/08/2017
Age : 47
Localisation : Rosny

Revenir en haut Aller en bas

Re: Néo-Nutrition

Message par Mary le Jeu 9 Aoû - 13:22

Infarctus, AVC : le cholestérol a une bonne tête de coupable
Les vendeurs de statines ont un autre argument dont ils se servent dès qu’ils manquent d’idées. « Un cholestérol élevé est un facteur de risque cardiovasculaire » disent-ils.
Il est vrai que l’on retrouve du cholestérol dans les plaques d’athérome (dépôts sur la paroi interne de l’artère), mais celui-ci ne représente… que 10 % de leur contenu !
On y retrouve surtout une prolifération de fibres, des globules blancs, des cellules musculaires lisses, des plaquettes, de la fibrine, du calcium et du fer, un puissant pro-oxydant et pro-inflammatoire…
Ce qui fait dire au Dr Curtay que :
« Bien plus que la diminution du taux de cholestérol, c’est la maîtrise de l’hypertension et de l’hyperactivité plaquettaire qui est déterminante dans la prévention des infarctus et des AVC ».
Là-encore, une toute petite explication : les plaquettes sont au sang ce que les super équipes de la DDE (Direction Départementale de L’Equipement) sont à l’entretien du réseau routier.
Elles s’activent dès que le revêtement de nos parois artérielles est endommagé. Elles se collent sur la lésion, recrutent d’autres plaquettes et resserrent l’artère. Mission terminée !
Le problème est que l’activation des plaquettes est déclenchée par la moindre microlésion de la paroi artérielle. Or certains facteurs favorisent ces microlésions, et donc l’hyperactivité plaquettaire (elles doivent intervenir partout et tout le temps) :
•Le tabac
•La sédentarité
•Le surpoids
•Le déficit en oméga-3, antioxydants, magnésium, vitamine B
•Les excès en oméga-6, fer, cuivre
•Etc.
Vous avez compris : c’est donc sur ces facteurs-là qu’il faut agir en priorité pour limiter le risque cardiovasculaire. Et les statines ne vous seront pour cela d’aucune utilité.
Voici en revanche ce que vous pouvez faire pour prévenir les problèmes futurs :
•Ne pas fumer : une seule cigarette par jour augmente les risques d’AVC, de coronaropathie et d’infarctus de 40 % !
•Assainir son environnement pour limiter les effets de la pollution aérienne sur l’organisme, mais aussi déjouer l’influence des produits toxiques dans de nombreux produits de consommation courante.
•Ne pas être en surpoids pour enrayer l’apparition des marqueurs sanguins de l’inflammation, comme la C réactive protéine (CRP), désormais reconnue comme un facteur de risque cardiovasculaire à part entière.
•Eviter les montées excessives de glucose qui entraînent sur la durée une résistance à l’insuline, ce qui provoque une baisse des HDL.
•Se protéger des autres causes d’inflammation en s’inspirant de deux régimes alimentaires et modes de vie qui ont fait leurs preuves dans la prévention de pathologies cardiovasculaires : le modèle méditerranéen [2] [3] et le modèle Okinawa.
Maintenant je vous demande de bien vous accrocher à votre fauteuil, parce que la question suivante risque de vous « secouer les certitudes » (si j’ose dire)…

_____________________________________________________
avatar
Mary
Moderateurs
Moderateurs

Messages : 1017
Date d'inscription : 31/08/2017
Age : 47
Localisation : Rosny

Revenir en haut Aller en bas

Re: Néo-Nutrition

Message par Mary le Jeu 9 Aoû - 13:27


Et si le cholestérol préservait du cancer ?

De nombreuses études ont observé une diminution du risque de cancers lorsque les sujets affichent un taux de cholestérol total plus élevé [4].

Cela est d’autant plus frappant qu’une équipe de l’Inserm à Toulouse vient de mettre en évidence une molécule dérivée du cholestérol, appelée dendrogénine A (DDA) qui possède des propriétés anticancéreuses [5].

Si elle se confirmait, cette découverte signerait pour de bon l’acte d’innocence du cholestérol.

Mais vous allez voir qu’il en faut plus pour faire renoncer les vendeurs de l’industrie pharmaceutique.


La nouvelle cochonnerie qui débarque

Ceux-ci sont pourtant confrontés à un double problème : non seulement le cholestérol n’est pas le grand méchant loup qu’ils ont décrit, mais en plus les brevets de la plupart des statines ont aujourd’hui expiré.

Alors les stratèges des grands laboratoires vont tenter de rejouer le casse du siècle avec une nouvelle arme.

Il s’agit de la nouvelle génération de médicaments anticholestérol. On les appelle les anti-PCSK9, ce sont des anticorps monoclonaux capables de faire chuter… de moitié le cholestérol.

Boum !

Côté prix, ces anti-PCSK9 ne font pas non plus dans la dentelle : ils sont… 100 fois plus chers que les statines.

Re-boum !

Hélas, ils ont aussi toutes les chances d’être encore plus dangereux. Les premiers anticorps monoclonaux mis en circulation comme les anti-TNFalpha, le trastuzumab ou Herceptine, peuvent provoquer de sévères effets secondaires. L’efalizumab ou Raptiva, utilisé dans le traitement des psoriasis, a favorisé des infections mortelles dont des encéphalopathies : il a été retiré du marché.

Mais il faut croire que cela n’effraie personne.

Les autorités américaines viennent ces derniers mois d’autoriser la mise sur le marché du premier anti-PCSK9 de chez Sanofi et les autorités européennes ont donné un premier avis… positif. À la clé, plus de 4,5 milliards d’euros par an pour le laboratoire…

Mon avis : vous risquez d’entendre à nouveau la petite ritournelle sur la nécessité de faire baisser votre cholestérol.

Et nous aurons certainement l’occasion d’en reparler.

Pour d’ores et déjà aller plus loin, je vous envoie en cadeau les deux numéros des Dossiers de Santé & Nutrition « La vérité sur le Cholestérol et les statines » du Dr Curtay. Pour recevoir ce dossier complet sur le cholestérol, inscrivez-vous à l’aide du lien ici (lien cliquable).

Santé !

Gabriel Combris

_____________________________________________________
avatar
Mary
Moderateurs
Moderateurs

Messages : 1017
Date d'inscription : 31/08/2017
Age : 47
Localisation : Rosny

Revenir en haut Aller en bas

Re: Néo-Nutrition

Message par Mary le Jeu 9 Aoû - 13:34

Publicités :

Vieillir n’est pas une fatalité : Perdre des muscles, attraper de l'embonpoint, voir apparaître les rides et les cheveux gris, perdre la mémoire, souffrir de fuites urinaires et ne plus savoir marcher, cela n'est pas inévitable ! Découvrez les solutions naturelles, efficaces et prouvées scientifiquement qui permettent d’atténuer ou d’inverser le vieillissement.
vieillissement

Arthrose : A condition d’ouvrir son esprit, les résultats de l’approche énergétique contre l’arthrose peuvent être STUPEFIANTS. Et littéralement changer la vie des personnes qui souffrent de douleurs articulaires. Rendez-vous icipour en savoir plus.

Un trésor caché dans votre jardin : Durant des millénaires, nos ancêtres se sont soignés et guéris avec les remèdes naturels fournis par la nature. Mais aujourd’hui, en faculté de médecine, seules 30 plantes sont encore au programme, sur plus de 800 000 connues !

C’est pour éviter la disparition de ces précieuses connaissances qu’est né le projet Plantes & Bien-Être.

A découvrir ICI

_____________________________________________________
avatar
Mary
Moderateurs
Moderateurs

Messages : 1017
Date d'inscription : 31/08/2017
Age : 47
Localisation : Rosny

Revenir en haut Aller en bas

Re: Néo-Nutrition

Message par Admin le Jeu 9 Aoû - 17:19

Chère lectrice, cher lecteur,

Je viens de passer la nuit à l'hôtel.

Mon fils regarde les dessins animés pendant que je travaille.

J'entends cette phrase qui résonne dans ma tête : « Ne mange pas trop gras, trop sucré, trop salé ».

Soit...

... Mais comment garder le sourire devant une assiette fade et sans saveur ?!

« Le sel de la vie », « le sel de la terre », dit-on. Je pense qu'une vie sans sel ne vaut pas la peine d’être vécue.

Heureusement, saler vos aliments n’implique pas forcément d’y mettre du sel de table.

Quand les autorités de santé vous disent de manger moins de sel, elles veulent dire en fait qu’il faut réduire votre apport en sodium... car chimiquement, le sel de table est du chlorure de sodium…

Mais il y a un autre « sel » qui a aussi le goût salé. Bien moins courant, bien moins connu, c’est le chlorure de potassium.

Il a l’apparence du sel, il a le goût du sel… mais ce n’est pas du sel !

Mieux que le sel

Au lieu de vous apporter du sodium, il apporte du potassium, un « électrolyte » indispensable pour la santé, et dont l’alimentation moderne manque parfois (car il est surtout présent dans les légumes, moins consommés aujourd’hui).

Remplacer le sel de table par du chlorure de potassium est donc une piste intéressante pour les personnes qui souffrent d’hypertension et qui doivent suivre un régime sans sel. Vous en trouvez très facilement dans le commerce alimentaire, même s’il est bien moins connu que le classique sel de table (chlorure de sodium).

Mais attention : j’ai bien écrit « une piste intéressante », et non « une solution miracle » !!

Pas question de se gaver de chlorure de potassium. Les études montrent qu’il est bénéfique pour les personnes qui souffrent d’hypertension, mais l’effet n’est pas immense, ni systématique.

C’est pourquoi je vous recommande de lire les explications complémentaires que j’ai rédigées spécialement pour vous, ci-dessous.

Dangers de l’hypertension

L’hypertension artérielle est un excès de pression des artères sur le sang qui cherche à passer.

Normalement, les artères se dilatent assez librement, ce qui permet de maintenir une pression du sang régulière. Cette pression fluctue simplement entre deux valeurs, une haute quand le cœur est contracté au maximum, et une basse quand le cœur est détendu au maximum. C’est pourquoi on ne vous donne pas un, mais deux nombres pour votre tension, par exemple 120/90 ou 12/9.

Mais de 12/9 (des valeurs habituellement rencontrées chez les personnes en bonne santé, bien qu’il n’existe aucune valeur « normale » de la tension artérielle, chaque personne étant différente de constitution), la pression d’une personne peut monter, et atteindre par exemple 16/12.

_____________________________________________________
avatar
Admin
Admin
Admin

Messages : 2910
Date d'inscription : 28/08/2017

https://camillestar.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Néo-Nutrition

Message par Admin le Jeu 9 Aoû - 17:21

Comment devient-on hypertendu ?
Cela se produit quand on stresse, mais aussi si l’on fume, fait trop peu de sport, mène une vie malsaine, mange trop d’aliments frits, sucrés, et trop peu de produits frais. Les artères deviennent plus rigides, elles se dilatent mal, la pression du sang monte, les petites artères peuvent alors exploser dans les yeux (vous vous réveillez avec un œil tout rouge), mais cela peut aussi se produire dans votre cerveau, dans vos reins.

L’hypertension est indicatrice d’un mauvais état général de vos artères.

C’est un facteur important de maladie coronarienne (maladie des artères qui irriguent le cœur), d’accident vasculaire cérébral (AVC), d’insuffisance cardiaque, d’insuffisance rénale et de cécité (perdre la vue).

Elle est mauvaise pour vos artères et les organes qu’elles irriguent – le cœur, les reins, le cerveau et les yeux. Elle donne des maux de tête et provoque des malaises.

Mais elle peut même mettre votre vie en danger. (la suite ci-dessous)

Annonce spéciale
8 millions de Français prennent des médicaments contre le cholestérol
Il est pourtant démontré que ces médicaments ne diminuent pas le risque de décès par accident cardiaque.

Regardez cette vidéo.

Elle vous en dit plus sur les méthodes naturelles et efficaces pour diminuer réellement le risque d'infarctus et d'AVC.

Suite de la lettre de ce jour :

L’hypertension est un tueur silencieux

Toutefois, vous ne ressentez rien de spécial quand vous avez de l’hypertension. C’est pourquoi les médecins prennent soin de la mesurer régulièrement. S’ils s’aperçoivent que votre tension est trop haute, ils vous recommanderont de la diminuer en prenant des « bêta-bloquants », des médicaments qui paralysent les muscles des artères, les empêchant donc d’exercer trop de pression sur le sang.

Ils peuvent aussi donner des diurétiques, qui font uriner, ce qui réduit votre volume global de sang et réduit donc la pression dans les artères. Ils vous prescrivent enfin de ne plus manger de sel, car les grandes quantités de sodium qu’il contient sont nocives pour les artères et les reins.

Enfin, ils recommandent un mode de vie sain, ce qui est de très loin le plus important pour combattre l’hypertension, éviter les problèmes de santé, la mort subite, et épargner vos artères (bien qu’une fois le dommage fait sur les artères, il soit bien difficile de le réparer. La prévention est de loin la stratégie la plus efficace).

Vous comprenez donc pourquoi remplacer votre sel de table par du chlorure de potassium ne saurait être présenté comme une solution miracle contre l’hypertension !! C’est une petite chose que vous pouvez faire. À elle seule, elle ne changera pas tout. Mais c’est intéressant tout de même.

_____________________________________________________
avatar
Admin
Admin
Admin

Messages : 2910
Date d'inscription : 28/08/2017

https://camillestar.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Néo-Nutrition

Message par Admin le Jeu 9 Aoû - 17:22

Autres avantages du potassium
Comparé au chlorure de sodium, le chlorure de potassium a un léger effet pour diminuer la pression sanguine [1].

Mais le potassium sans chlorure a aussi des effets bénéfiques sur votre masse osseuse, vos impulsions nerveuses, vos contractions musculaires, vos glandes surrénales (qui fabriquent des hormones), votre cœur et vos reins.

Vos apports en potassium sont-ils suffisants ?
Les apports recommandés en potassium par les autorités sanitaires sont de 3 g par jour pour les enfants, et jusqu’à 5 g pour les adultes (ainsi que les femmes enceintes) et de nombreux spécialistes en nutrition estiment qu’ils devraient être jusqu’à deux fois plus élevés [2].

Un bon taux de potassium est à 0,2 g par litre de sang.

Le moyenne des Canadiens et des Américains a des apports insuffisants en potassium : il leur faudrait 2 à 3 g de plus par jour [2]. Je n’ai pas trouvé les données pour les Européens, mais en général on retrouve les mêmes problèmes des deux côtés de l’Atlantique.

La vraie carence en potassium (celle qui peut entraîner la mort) est rare, mais elle est à surveiller chez les personnes qui prennent des médicaments anti-inflammatoires et des laxatifs [2].

Changer de salière
C’est pourquoi je recommande de changer votre salière de chlorure de sodium par du chlorure de potassium.

Vous trouverez du chlorure de potassium dans les boutiques diététiques et les rayons spécialisés des grands magasins. Si l’étiquette n’est pas claire, chercher « sans sodium ».

Evitez les sels sans sodium qui contiennent des exhausteurs de goût, comme le glutamate. Les fabricants en ajoutent couramment car le chlorure de potassium sale moins bien que le chlorure de sodium. Il faut en mettre plus.

Pour ma part, j’apprécie beaucoup le chlorure de potassium aux algues et plantes aromatiques comme Herbarmare Diet (je ne touche aucune commission).

Les compléments alimentaires de potassium
Les recherches en nutrition les plus pointues soulignent que, au-delà de la querelle potassium contre sodium, c’est aussi l’ion chlorure présent dans les deux substances qui pose problème.

En effet, l’ion « chlorure » lui-même est nocif. Sur le long terme, un apport en ion chlorure peut favoriser l’ostéoporose et les problèmes de reins [3]. Si vous êtes touché par ces deux maladies, l’idéal est donc de n’utiliser aucun sel, même sans sodium.

C’est pourquoi les compléments de potassium sont à base de citrate de potassium ou de bicarbonate de potassium, plutôt que de chlorure de potassium. Ce sont les mêmes formes que celles que vous retrouvez dans les fruits et légumes.

_____________________________________________________
avatar
Admin
Admin
Admin

Messages : 2910
Date d'inscription : 28/08/2017

https://camillestar.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Néo-Nutrition

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum